Editions de La Pierre Verte

Tout sur l'Ecoquille

panopv.jpg

Utilisateur






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Visiteurs: 14797163
Écomatériaux de construction

• • • • • • • • • • • • • • • • • • •
CHOISIR DES MATÉRIAUX

ImageUne maison a le matériau dont elle est bâtie pour première qualité. Ici une maison de briques, là une maison de bois ou de paille. Même si ce matériau n'est pas utilisé seul, il définit l'ambiance et les propriétés principales d'un bâtiment. "La maison est notre troisième peau..."

Choisir les matériaux, c'est comme choisir des vêtements. Le ciment, la laine de verre (idem laine de roche), le polystyrène, les feuilles aluminium et toutes les matières synthétiques sont imperméables, comme le nylon ou le polyester des tissus. Un pull de laine polaire (fabriquée avec nos bouteilles en plastique) tient bien chaud mais ne respire pas et, dès que l'on bouge un peu, on étouffe, on sue. De même des chaussettes en nylon sont-elles inconfortables et favorisent-elles les champignons et problèmes de peau. De même, un K-Way... Vous comprenez ? Pour être bien dans nos vêtements, nous préférons tous la soie, la laine, le lin, le coton, le cuir. Ils respirent, sont compatibles avec notre chair et notre peau. Vous habilleriez-vous en verre ou en polystyrène expansé ? Vos draps et couvertures sont-ils en silicone ou en aluminium ? Non ? Bon, alors... Pour une maison, c'est pareil. Elle nous couvre et protège comme un grand manteau et seuls les matériaux d'origine naturelle peuvent nous offrir la totalité d'un vrai confort de vie.

Face au béton, dont on sent la mauvaise qualité biotique dès que l'on vit quelques heures dedans, par un sentiment d'étouffement, de confinement, de murs froids ou d'humidité oppressante, il existe heureusement des alternatives bien moins polluantes, plus valorisantes en termes de travail et de ressources, et surtout beaucoup plus saines et confortables à vivre. Les voici : bois, terre, argile cuite, laines et fibres végétales, chaux, sable et pierre essentiellement.

Mais les matériaux de construction naturels ont pour tout premier avantage de retourner d'où ils viennent sans provoquer de changement dans les équilibres du sol et les cycles de la vie. La terre et la pierre se souviennent qu'ils ne sont que poussière et redeviendront poussière. La chaux n'est que du calcaire pur. Non traités bien sûr, le bois, le roseau, le liège, le chanvre, le bambou, le lin, la paille, la cellulose, la laine, s'éliminent tout seuls et rapidement. Ils sont en fait biodégradables, puisqu'ils se sont constitués dans la nature, avec la nature et par elle, sans intervention humaine. Quant à la terre, elle sera employée crue ou cuite, cette dernière se dégradant néanmoins bien au-delà de la durée normale des cycles biologiques.

Dans le choix des matériaux, il faut tenir compte d'autres facteurs : production, transport et mise en œuvre, ce que l'on nomme "énergie grise". Concernant la production de départ, il y a ce que l'on ramasse, ce que l'on cultive ou ce que l'on extrait, dans l'ordre de la dépense de travail. Ce que l'on ramasse, c'est essentiellement la terre et quelquefois la pierre si elle est prête à l'emploi, les galets ou les meulières, par exemple. Ensuite vient ce que l'on cultive et qui peut être obtenu avec la seule force musculaire. Outre différents végétaux comme le chanvre, le lin, le roseau ou le liège, nous pouvons inclure la laine de mouton et le bois, si faciles à produire puisque la nature et le temps s'en chargent. En dernier lieu viennent les matériaux qui nécessitent un outillage et une transformation inaccessibles au simple particulier. Le marbre, le granit, les blocs calcaires, l'argile, sont préparés à leur usage architectural avec des procédés lourds, parfois des cuissons, et toutes sortes de machines  animées par des moteurs à explosion gourmands de carburant. La production de ces derniers matériaux du bâtiment a donc un moindre bilan écologique, quelquefois compensé par d'autres facteurs comme le transport ou certaines qualités recherchées.


PAGES SUIVANTES :
- "Le béton"
- "Le ciment ou la chaux ?"
- "Le bois"
- "La terre"
- "Les bétons allégés"
- "Les bottes de paille"
- "La pierre"
- "Les briques monomurs"




 
 
 
 
Advertisement
 
Top