Editions de La Pierre Verte

Tout sur l'Ecoquille

coll06.jpg

Utilisateur






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Visiteurs: 15044404
Laine de lin
Originaire d'Orient, le lin est connu dès la plus haute antiquité. Son utilisation à des fins vestimentaires s'est vite généralisée. Sa réputation de produit sain s'est répandue, car on avait observé le pouvoir bénéfique qu'il avait sur la guérison de graves maladies infectieuses comme la peste. Les Romains furent sans doute les premiers à en comprendre l'utilité domestique et le pouvoir isolant : on a effectivement retrouvé des traces de lin dans de nombreux vestiges d'habitations.

Le lin est un ami de nos sols : pour bien pousser, il a besoin d'un climat tempéré et humide. Peu exigeant en azote, sa culture ne nécessite que très peu d'engrais chimiques. La pollution du sol par les nitrates est ainsi évitée. Semé fin mars ou début avril, il donne de belles fleurs bleues ou blanches dès le mois de juin. Sa récolte intervient pendant l'été.

Il est aussi un ami de la planète : à l'heure de l'amiante et de l'exploitation intensive des ressources minérales, le lin constitue une matière première renouvelable qui n'épuise pas le sol. Alors que notre planète est confrontée au problème inquiétant des déchets, le lin est un produit complètement recyclable et il peut être réutilisé pour l'automobile sous forme de feutre.

La France est le premier producteur mondial de lin en quantité et qualité. Cultivé principalement aujourd'hui dans le Nord-Pas de Calais et la Normandie, puis exporté vers la Chine où il est transformé en toiles. Il termine son périple aux usa qui en est le principal consommateur.

Le lin est utilisé comme textile depuis des temps immémoriaux. Qui n'a pas remarqué la fraîcheur, l'épaisseur et la tenue d'un drap de lin de nos grands-mères ? Aujourd'hui, le lin nous propose également une excellente isolation. Sa ouate, ou laine, est isolante, respirante, imputrescible, électriquement neutre et douce au toucher. Son recyclage est sans danger et sa manipulation agréable. Elle est capable d'absorber et de restituer l'humidité, assurant une très bonne ambiance hygrométrique et sa fibre microporeuse assure une atmosphère saine et une respiration des murs.
 
Son coefficient de conductivité thermique est très bas (lambda, l = 0,037), comparable à celui de toutes les autres laines. La laine de lin est souvent traitée au borax à cœur et au silicate de sodium en surface, deux produits non toxiques employés comme fongicides et pesticides naturels. La laine de lin se présente en rouleaux et en plaques de différentes épaisseurs comme en vrac et en feutre. Son prix en fait l'un des isolants naturels performants les moins coûteux.
 
 
 
Top