Editions de La Pierre Verte

Tout sur l'Ecoquille

1murbouteille.jpg

Utilisateur






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Visiteurs: 14797267
Habitats alternatifs
On dispose d'un joli petit terrain, on y passerait bien les week-ends dans de bonnes conditions. Ou bien on a vraiment un petit budget dont la moitié va forcément passer dans l'achat d'un terrain. Il ne restera qu'à peine quinze mille euros pour construire, et, en attendant des jours meilleurs, un bon emploi, des économies, il faut bien se loger. Ou bien on a besoin d'une annexe dans le jardin, pour loger un grand enfant déjà en couple, ou pour accueillir un parent.

Ou alors, on a décidé que la Terre était son jardin et on compte vivre ici ou là, bouger, changer de coin. Ou bien encore, on cherche sa tanière, très très proche de la nature, à l'abri d'un monde trop moderne, trop agressif. Ou même, tenez, on s'en moque un peu de la maison, on ne veut pas s'engager, on se trouve bien partout et on a d'autres envies, d'autres façons de dépenser ses sous.

Dans tous ces cas, la question de la taille de l'habitation est oubliée pour laisser la priorité à celle de l'implantation qui doit être économique, rapide, facile et éventuellement réversible. Pour ce qui est de trouver un coin où se poser, les question réglementaires sont exposées au chapitre C de "J'attends une maison".
 
 
 
1) LÉGERS
 
Pour les raisons évoquées ci-dessus, l'achat ou la création d'un habitat léger peut constituer une bonne solution, plus ou moins provisoire.
 
 
a. Chalets, abris
 
L'acquisition d'un chalet de loisirs en kit ou d'un abri de jardin à monter soi-même représente une dépense accessible à tous. Entre deux et cinq mille euros pour des modèles qui ne sont pas censés être habités, ou bien juste durant l'été. On en trouve même dans les grandes surfaces ou dans les catalogues de vente par correspondance.
 
Cette acquisition peut être un point de départ pour l'autoconstructeur. Le petit logement en bois posé dans le jardin permettra de dormir et de manger confortablement sur le chantier en cours, de redémarrer le travail dès après le petit déjeuner, comme de stocker outils et matériaux à l'abri. Du coup, dans le projet, on ne prévoit pas de chambre d'amis et c'est le cabanon, aménagé confortablement, bien isolé et chauffé, qui jouera ce rôle par la suite. De quoi économiser une pièce rarement occupée, coûteuse en impôt foncier et en combustible, le cas échéant.
 
Lorsque ces petites maisons de bois sont livrées avec l'isolant, celui-ci est généralement industriel. De même si le bois est traité, il l'est avec des produits chimiques malsains. Si bien qu'il vaut mieux, au même prix, acheter une maisonnette nue et plus grande, puis choisir son isolant dans une gamme écologique et le poser soi-même, et traiter les bois avec une recette maison.
 
Prendre le modèle le plus grand et le plus simple, sans volet, sans terrasse, sans auvent, sans isolant, en prévoyant de lui ajouter très vite ce qui lui manque. Prendre le modèle le plus haut aussi, de façon à l'équiper d'une petite mezzanine intérieure ou bien de rangements en hauteur, car la place au sol est réduite. À dire vrai, il sera presque aussi vite fait de créer ce cabanon à partir d'un lot de plancher déclassé et de quelques chevrons.
 
Attention, ce genre de construction est soumis aux mêmes règles d'urbanisme que les autres. S'il fait moins de vingt mètres carrés, il n'est en principe soumis qu'à déclaration. Se renseigner en mairie ou à la dde, comme d'habitude.
 
 

b. L'HLL
 
L'Habitation Légère de Loisirs, HLL, est un petit pavillon aux normes, qui peut être posé partout et rapidement. Facile à démonter, il peut constituer un habitat saisonnier au bord de la mer ou en montagne.
 
La plus belle HLL qui soit, la plus écologique et, par là-même, la maison-solution la plus innovante et astucieuse, c'est l'Ecoquille, à découvrir absolument, par un simple clic ici .
 
 
c. Le zome
 
Le zome est une construction biodynamique. Avec sa belle forme étudiée et particulière, le zome est une structure qui tend à favoriser le bien-être, l'harmonie et le développement personnel. Son concepteur propose des plans et des zomes tous faits.
 
Deux nouveaux livres sur le sujet, par Jean Soum.
 
 
 
  

 
Top