Editions de La Pierre Verte

Tout sur l'Ecoquille

1poelehiemstra.jpg

Utilisateur






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Visiteurs: 14797199
Chauffage à infrarouges longs
Dans la famille des chauffages à rayonnement, il y a le plancher chauffant, les murs chauffants, les radiateurs électriques et miroirs rayonnants, les poêles à accumulation (ou poêles de masse ou à inertie), les gros radiateurs de chauffage central en fonte, et le feu de cheminée avec de belles braises. Dans le cas d'une chauffage riche en rayonnement, selon l'intensité de la source, la position devant le chauffage et la couleur des vêtements portés, la personne se réchauffera plus ou moins vite. Le rayonnement émis par le plafond le plancher, le mur, le poêle ou le radiateur se transforme en chaleur par son absorption dans un objet, une personne ou une autre paroi. Toutes les surfaces exposées à la source d'infrarouges rayonnent à leur tour et transmettent leurs calories à l'ambiance, créant des conditions de confort optimal pour l'occupant. Après quelques heures, toute la pièce est entièrement réchauffée et alors, ne perdant pratiquement plus de calories autour de nous-mêmes, nous nous sentons vraiment bien, à quelqu'endroit ou hauteur de la pièce que l'on soit.
 
Dans le cas d'un rayonnement, la source est toujours plus chaude que l'air de la pièce. Même si l'air est un peu frais, on ressent efficacement la chaleur qui provient des objets soumis au rayonnement. Certains objets plus que d'autre, tout dépend de leur capacité d'absorption des infrarouges. On comprend donc qu'il ne faut pas isoler la pièce par l'intérieur mais plutôt bâtir une masse capable d'une grande accumulation de calories, un mur enduit de terre très sombre par exemple. Les avantages d'un air frais sont, en dehors de la sensation d'agrément, qu'il évite le brassage, se montre bien plus sec, freine le développement des parasites, etc.

Un petit témoignage significatif : "J'expérimente tous les jours les deux modes de chauffage : un poêle à accumulation au centre de ma cuisine/séjour, et un gros convecteur électrique dans mon bureau. Quand je rentre dans le bureau, avec 22° au thermomètre, je me dis : "super, je ne vais pas avoir froid aujourd'hui". Or, au bout de cinq minutes, j'ai les pieds et les mains gelées à cause du sol glacé et des coins où l'air ne circule pas, sous ma table par exemple. Par contre, quand je rentre dans la pièce à vivre où il fait 17 ou 18°, je me dis "mince, je n'ai pas assez mis de bois dans le poêle ce matin", mais très vite je suis très à l'aise et n'ai jamais froid aux mains ni aux pieds."

Avec un chauffage par rayonnement, ce n'est pas l'air qui est chauffé mais toute la pièce. La chaleur émane des parois, des meubles et des objets comme avec le soleil et on se sent littéralement enveloppé dans une chaleur très douce. Toutefois  ce type de chauffage ne correspond pas à tous les types de maison et notamment aux maisons toutes en longueur, ou bien très cloisonnées puisque le rayonnement bute dans les murs mais ne les traverse pas.
 
Certains constructeurs d'écoproduits proposent des chauffages électriques fonctionnant principalement par rayonnement infrarouge. C'est excellent pour le confort et la santé mais leur usage devrait rester réservé à des situations particulières ou à condition d'une production électrique écologique, une micro-centrale hydraulique ou un petit groupe d'éoliennes pouvant aisément fournir l'énergie nécessaire.

On peut aussi acheter des miroirs chauffants. Là, l'intérêt est également pratique et esthétique. Dans une chambre à coucher ou une salle de bains, un miroir trouve toute sa place et, en tant que chauffage rapide pour des lieux occupés peu de temps ou ne demandant pas de grosse chaleur, il est une solution intéressante. Ajoutons qu'il y a aussi un gain de place notable et une grande facilité de pose. Les miroirs chauffants ne consomment pas trop d'énergie (de quatre cent à huit cent watts) et restent à une température sans danger. Dans une salle de bain, ils sont exempts de buée... Je trouve cette solution géniale.

 

 

ILS EN PARLENT EUX-MÊMES :


MIROIRS CHAUFFANTS RAYONNANTS, UN CHAUFFAGE SAIN ET ECONOME :

 

Les miroirs infrarouges longs sont rayonnants et permettent de transmettre directement aux personnes et aux objets, ainsi qu'aux murs, une chaleur et un confort similaire à celui procuré par les rayons du soleil. Ils offrent un coefficient très élevé d'émission infrarouge long, avec une température de surface homogène limitée à 75°C, garantissant la douceur de l'émission, sans risque de brûlure par contact. Ce concept de basse énergie ne brasse pas l'air, ni ses poussières et germes vecteurs de rhumes ou d'allergies, mais développe un rayonnement biotique, similaire à celui émis par le corps humain, renforçant ainsi l’organisme.  Les miroirs chauffants sont donc particulièrement recommandés pour les locaux abritant les nouveaux nés, les enfants ou les personnes âgées,  sensibles aux affections respiratoires, à la ville comme à la campagne. Mais ils restent profitables pour tous.

La longueur d’onde d’un infrarouge long est de l’ordre de 10 à 14 µ. C’est cette longueur qui préside à toute croissance et à tout développement de vie dans la nature. De nombreuses recherches ont permis de constater les bienfaits suivants : vibration des molécules d'eau à la surface des cellules ce qui facilite les échanges intercellulaire, accélération de la migration des ions de calcium, augmentation de la vitalité des cellules et des liquides du corps humain, amélioration de la circulation sanguine,  réduction de la douleur et de la fatigue, amélioration du métabolisme, élimination des graisses excédentaires et des métaux lourds, production de nouveaux enzymes, ralentissement du vieillissement. Ce rayonnement permet de garder les cellules de notre corps au chaud et en bon équilibre.

 

L'action des infrarouges longs conduit à un assèchement progressif des parois d'un emaison ( murs, plafonds, planchers ) tout en maintenant le taux d'humidité de l'air ambiant : ceci améliore la qualité de l'air et évite les désagréments d'une ambiance surchauffée et étouffante. L'assainissement des parois (qui fera disparaître le salpêtre) augmente progressivement le'isolation thermique et concourt à réduire les consommations électriques, soit quatre fois moins qu’un radiateur classique (l’achat d’un miroir se rembourse en moins de deux hivers) !!! De plus, la chaleur reste dans la pièce (sauf mouvement d’air provoqué) : une pièce ouverte sur un escalier gardera sa chaleur. On peut installer nos miroirs chauffants dans les chambres, pièces à vivre, salles de bains (la buée ne se forme pas sur le miroir), salles de travail…  Absence de traces sur les murs, esthétisme du miroir, silence et confort…et rayonnement biotique. Le rayonnement infrarouge long "s'incorpore" dans les divers matériaux qui possèdent alors les qualités propres de ces infrarouges. Plus les matériaux ont une inertie thermique (pierre, terre, chaux), plus ils accumulent. Ainsi, la chaleur reste dans la pièce (sauf mouvement d’air provoqué) : une pièce ouverte sur un escalier gardera sa chaleur. Dans une maison en bois, le rayonnement ne s'accumule pas dans les murs mais il ne s'y perd pas non plus et les systèmes de chauffage à infrarouges longs procurent ainsi rapidement une chaleur douce et homogène,  comme un rayon solaire dans la maison.

 

 
 
Top